15 sept. 2016

Boîte à lunch zen #2: 10 trucs pour bien s'organiser


Maintenant qu’on a passé en revue ce qu’on met dans la boîte à lunch pour des repas santé et gourmands, passons à la question suivante : comment on s’organise? 

On ne va pas se voiler la face, ni se mentir : la seule façon de s’en sortir – et de rester zen! – c’est de s’OR-GA-NI-SER un minimum. Le juste ce qu’il faut d’organisation pour être efficace! Voici 10 trucs qui vont vous changer la vie.

Truc #1 – Adopter le semainier gourmand



Cliquez ici pour accéder au grand format
Si on compte les repas du midi et du soir, ce sont rien moins que 10 repas à prévoir pour les seuls jours de la semaine. Profitez de la fin de semaine ou du jour où vous faites votre épicerie pour décider des menus des jours suivants et consignez-les dans un semainier. C’est fou ce que ce simple exercice va vous faire gagner en temps, en énergie… et en zénitude! Quelques exemples :
  • Plus besoin de vous stresser à trouver une idée en rentrant du travail : gardez vos pensées pour les prochaines activités à partager en famille!
  • Finie la sempiternelle question « Qu’est-ce qu’on mange ce soir? »: chacun peut aller consulter le programme
  • Aux oubliettes la routine : comme vous avez une idée claire de vos prochains repas, vous pouvez facilement alterner les plats
  • Bienvenus les renforts : conjoint et enfants peuvent mettre la main à la pâte en fonction de leurs disponibilités et capacités
Soudain, vous êtes tellement plus efficace…



Truc #2 – Cuisiner en double ou plus si affinité

Les restes ont un pouvoir extraordinaire : ils fournissent, sans gros effort supplémentaire, de bons petits plats à glisser dans la boîte à lunch du lendemain ou du surlendemain !

Vous avez décidé de cuisiner un poulet aux carottes et aux courgettes? Doublez les ingrédients et remettez-le au menu quelque part dans la semaine. 

Augmentez encore les quantités et congelez les portions supplémentaires dans des boîtes ou des sacs de congélation qui patienteront tranquillement au congélateur en attendant de satisfaire à nouveau les petits et grands gourmands!


Truc #3 – Cuire des pâtes, du riz, des pommes de terre… pour la semaine

Hormis la semoule de couscous et les lentilles corail qui cuisent en quelques minutes seulement, la plupart des produits céréaliers, légumineuses et les pommes de terre demandent beaucoup plus de temps. La bonne nouvelle est qu’ils se conservent tous très bien au réfrigérateur! 

Comme ils se retrouvent bien souvent à tour de rôle dans nos menus, plutôt que d’en préparer à chaque fois, faites-les cuire une bonne fois pour toute en quantité suffisante pour toute la semaine.


Truc #4 – Maximiser les efforts 


Votre recette prévoit des carottes? Tant qu’à en éplucher, épluchez-en plus et faites des carottes râpées! 
Vous préparez des piments (poivrons) pour la collation? Coupez-en un ou deux supplémentaires, et faites-les sauter à l’huile d’olive pour accompagner un prochain poulet grillé. 
Vous avez mis la main sur un paquet de bœuf haché? Cuisinez la moitié en sauce Bolognaise et le reste en mini-keftas.
Vous préparez une salade de fruits? Remplissez des petits contenants à la chaîne et congelez-les.

Bref, il y a PLEIN de façons de faire en sorte de maximiser ses efforts... sans gros efforts!


Truc #5 – Profiter des légumes prêts à l’emploi

Surgelés, en conserves, frais en sachet… les légumes sont désormais disponibles et faciles à cuisiner en tout temps… Une bonne façon de gagner du temps, sans rogner sur la qualité et la santé!


Truc #6 – Programmer des soirées cuisine en solo ou en party

Plutôt que de cuisiner chaque soir, cuisinez plusieurs plats le ou les soirs de la semaine les moins occupés. Vous aurez ainsi plus de temps les autres soirées pour vous adonner à d’autres activités.

Pas envie de cuisiner seul(e)? Rejoignez l’une des 1382 cuisines collectives du Québec ou organisez une soirée cuisine entre amis : chacun apporte ses ingrédients, ses recettes et une fois préparés, vous vous répartissez les plats. Une bonne façon de mêler l’utile à l’agréable!


Truc #7 – Cuisiner en famille


Impliquez les enfants dans la planification des repas. Inspirez-vous de leurs envies, entendez-vous sur des compromis (par exemple, un sandwich par semaine), partagez vos coups de cœur… Et impliquez-les dès que possible dans la préparation des repas tout en respectant leurs capacités

Un bel investissement qui leur permettra d’acquérir progressivement leur autonomie, d’apprendre à faire des choix alimentaires éclairés… et un jour de s’occuper du repas à 100%!


Truc #8 – Préparer quelques viandes façon « nature » à l’avance

Veillez à avoir sous la main une ou deux poitrines de poulet simplement cuites à la poêle, un rôti de porc : vous pourrez ainsi facilement les utiliser dans un sandwich ou une salade.



Truc #9 – Investir dans une mijoteuse

Vous rêvez de déguster de bons petits plats sans avoir à rester aux fourneaux? La mijoteuse est faite pour vous : versez tous les ingrédients de la recette, démarrez l’appareil et la mijoteuse s’occupe du reste!




Truc #10 – Abandonner l’épicerie
Crédit photo: Marché GoodFood
Différents services sont désormais disponibles pour sauter l’étape de l’épicerie et vous consacrer à la cuisine. Avec IGA, vous pouvez faire votre épicerie en ligne, sans bouger de votre salon. 

Si vous voulez les idées recettes en plus, optez pour Marché GoodFood: vous choisissez votre plat en ligne et vous recevez un panier contenant tous les ingrédients frais nécessaires, accompagnés d’une fiche recette. 

Du temps gagné à réinvestir dans la cuisine… avec les enfants!


Et vous, quels sont vos trucs pour rester zen?




À suivre, Épisode #3: relever les défis du plat chaud avec brio!
Relire l'Épisode #1 - Boîte à lunch zen: qu'est-ce qu'on met dedans?


Vous avez aimé? Abonnez-vous sur notre page Facebook pour ne pas manquer nos prochaines publications!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...