19 févr. 2017

Pendant la semaine de relâche on passe en cuisine!

Crédit photo: Robin des bois
La semaine de relâche arrive à grands pas. Une semaine à profiter du grand air, jouer dans la neige ou sur la glace, partir à l’aventure en ski ou en raquettes… Et pour se réchauffer, rien de mieux que cuisiner!

Si vous pouvez profiter de cette semaine avec vos enfants et que vous êtes à l’aise en cuisine, réservez-vous un petit moment pour farfouiller tous ensemble dans vos livres et magazines de recettes et dénicher LA recette qui immortalisera cette semaine de congés. Laissez libre cours à vos envies : recettes sucrées, salées, pour Pâques, Noël ou l’Halloween, tout est permis! C’est les vacances après tout!


Si vous êtes plutôt à la recherche d’un camp ou que vous préférez être guidés par un chef, voici un petit tour d’horizon (non exhaustif) des activités culinaires destinées aux enfants et aux familles. À la semaine ou à la journée, il y en a pour tous les goûts!

15 févr. 2017

Cuisiner incite les enfants à goûter les légumes 

Portrait de famille en cuisine #3

Tout au long des prochaines semaines, nous partons à la rencontre de familles qui cuisinent avec leurs enfants. Elles nous expliquent comment elles s'organisent et ce que cuisiner apporte à leurs cuistots en herbe.


Aujourd'hui, rencontre avec Annie, maman de Jérémie, 3 ans.



« Encore récemment, je n’envisageais même pas de laisser Jérémie cuisiner avec nous : je voyais ça comme quelque chose de compliqué et qui prend du temps » se rappelle Annie. Mais ça, c’était avant. Avant que Mathieu, son conjoint, parvienne à la convaincre de nommer Jérémie, 3 ans, cuistot en herbe de la famille.

Pour Mathieu, savoir cuisiner fait partie de l’école de la vie. Alors progressivement, il a impliqué Jérémie dans la préparation des repas. En veillant toutefois à réunir les conditions favorables. « En semaine, avec le bain, le repas, l’heure du dodo… c’est difficile de prendre le temps d’expliquer, de montrer comment il faut faire… » souligne Annie. Avec un rythme habituellement plus tranquille, les fins de semaine laissent plus de place à l’exploration. « Maintenant, durant les fins de semaine, chacun s’installe devant sa planche à découper et participe à la préparation du repas ». Les tâches préférées de Jérémie? Couper des champignons et râper le fromage. « Il est fier de nous aider, il sent qu’il a des responsabilités ».

« Cuisiner incite les enfants à goûter les légumes »


Cuisiner permet certes à Jérémie de développer son autonomie, mais le changement se retrouve aussi dans l’assiette. Toucher les légumes, les sentir, les laver, les couper… permet d’établir un premier contact qui met l’enfant en confiance et lui donne souvent envie de les goûter… et parfois de les aimer. « Avant, Jérémie n'aimait pas les champignons. Depuis qu'il les coupe lui-même avec son petit couteau, il adore ça! ».


Le plus beau dans tout ça, c’est que le terrain de jeu est formidablement vaste : il reste à Jérémie une multitude de découvertes gustatives à faire…


Retrouvez d'autres Portraits de famille en cuisine ici.





13 févr. 2017

Gâteau choco intense - le meilleur de l'univers

Ce gâteau au chocolat est définitivement LE gâteau préféré de toute la famille. On le prépare pour célébrer les fêtes d'anniversaire, en dessert pour des repas entre amis, pour apporter un peu de douceur à un dimanche enneigé, pour souligner la fin de l'année scolaire... Bref, tous les prétextes sont bons pour se gâter! Parce que définitivement, ce gâteau fort en chocolat est LE meilleur gâteau au chocolat! On vous livre la recette en grammes: sortez la balance, il en vaut vraiment la peine!

2 févr. 2017

Soupe à la marocaine et ses chips de pain pita

Voici une recette rapide, savoureuse et riche en légumes qui vous fera voyager sans quitter votre salon!
Avec ses pois chiches, cette soupe réconfortante, parfumée et légèrement relevée, est idéale pour un soir de semaine sans viande.

30 janv. 2017

Avec les produits Tupperware, les enfants s’amusent à cuisiner

Portrait de famille en cuisine #2

Tout au long des prochaines semaines, nous partons à la rencontre de familles qui cuisinent avec leurs enfants. Elles nous expliquent comment elles s'organisent et ce que cuisiner apporte à leurs cuistots en herbe.


Aujourd'hui, rencontre avec Caroline et Mathieu, parents d'Adélaïde, 14 ans et d'Orphée, 11 ans.



« Adélaïde et Orphée ont commencé à s’intéresser à la cuisine vers 4-5 ans, surtout quand on préparait les fêtes d’anniversaire. Maintenant, il leur arrive très souvent de préparer elles-mêmes leur lunch! » entame Caroline.

Pas besoin de cours de cuisine obligatoires pour en arriver là. « L’idéal est de rebondir sur leurs envies du moment et de leur proposer de les préparer ensemble ». Mousse au chocolat, tarte aux pommes, pain doré, brunch du dimanche matin, pizza… toutes les expériences sont bonnes à prendre. L’important est de mettre la main à la pâte et d’apprendre à mesurer, éplucher, couper, mélanger… « Et si l’intérêt des enfants s’estompe au fil de la recette, mieux vaut les laisser aller. Cuisiner doit rester un plaisir, pas une contrainte ».

 « Avec les produits Tupperware, les enfants s’amusent à cuisiner!»


Il y a quelques années, Caroline a littéralement plongé dans l’univers Tupperware. De simple utilisatrice, elle est devenue conseillère, puis directrice d’équipe. Un tournant qui a donné le goût à toute la famille de cuisiner davantage, enfants compris. « Les filles ont été immédiatement attirées par les couleurs vives et pétillantes des ustensiles. Ils sont tellement faciles à manier qu’elles ont rapidement pris confiance en elles ».


Miser sur des accessoires adaptés aux petites mains, attrayants et sécuritaires, constitue sans aucun doute un atout majeur pour stimuler l’envie de cuisiner des jeunes marmitons. Et pour faire de la cuisine, un véritable jeu d’enfant!

Pour en savoir plus sur les produits Tupperware : Ma vie en Tupperware


Retrouvez d'autres Portraits de famille en cuisine ici.

Cet article ne fait l’objet d’aucune commande publicitaire et n’a pas été rémunéré.



26 janv. 2017

Filets de Tilapia panés au four

Les enfants adorent le poisson pané. Paré de son habit doré, le poisson est ainsi souvent bien plus attirant. On en trouve certes tout prêts à l'épicerie au rayon surgelé, mais il faut bien se l'avouer: la panure est parfois presque aussi épaisse que le morceau de poisson qu'elle recouvre! Par ailleurs, les morceaux sont pré-frits et donc très gras. La bonne nouvelle c'est qu'on peut facilement en préparer soi-même, sans pour autant les plonger dans l'huile de friture pour obtenir cette belle croûte croquante: on obtient le même résultat en le passant au four. Moins gras, plus riche en poisson... il n'y a vraiment pas de quoi s'en priver!

24 janv. 2017

Utiliser une balance alimentaire en cuisine: bien plus facile qu'on croit!

Crédit photo: Mastrad
Beaucoup de livres de cuisine distribués au Québec (pour les parents, comme pour les enfants) sont publiés par des auteurs français chez des éditeurs français. Alors forcément, inutile de chercher des tasses! Comme les quantités d’ingrédients solides sont indiquées en grammes, il vous faut utiliser une balance si vous ne voulez pas passer des heures à convertir (et prendre le risque de vous tromper).
Contrairement aux idées reçues, cuisiner avec une balance est SUPER facile et nécessite beaucoup moins de vaisselle!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...