10 oct. 2016

Profiter de la Journée mondiale de l'alimentation pour poser une action contre le gaspillage alimentaire

Crédit photo: USDA
Le 16 octobre de chaque année, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture célèbre la Journée mondiale de l'alimentation. Cette année, l’ONU a voulu mettre à l’honneur l’impact du changement climatique sur notre agriculture et donc notre alimentation. Parce que d’ici 2050, la population mondiale devrait croître d’environ 2 milliards d’individus pour atteindre 9,6 milliards de personnes… qu’il faudra bien nourrir !

Pour satisfaire une telle demande, l’agriculture et les systèmes alimentaires devront s’adapter aux effets du changement climatique et devenir plus résilients, plus productifs tout en étant plus durables… sous peine de confronter les populations aux problèmes de malnutrition.

C’est certains que nos gouvernements ont un rôle majeur à jouer pour atténuer les effets du changement climatique et s’assurer d’offrir une alimentation de qualité à ses populations. Mais chacun d’entre nous peut contribuer à réduire son empreinte écologique, notamment en réduisant le gaspillage alimentaire.


Réduire le gaspillage alimentaire : commencer dès aujourd’hui

Au fil des ans, le gaspillage alimentaire est devenu un véritable fléau de nos sociétés modernes et développées. Rien qu’au Canada, ce sont 6 millions de tonnes de produits alimentaires jetés à la poubelle chaque année, dont près de la moitié est de notre fait à nous, consommateurs (Chain Value Management Centre, 2014).


Apprenez-en plus sur le gaspillage alimentaire en complétant notre Quiz.


Profitez de la Journée mondiale de l’alimentation pour contribuer à faire une différence. Voici quelques pistes à explorer :

  • Planifiez vos repas à l’avance : vous pourrez ainsi n’acheter que ce dont vous avez réellement besoin… Et vous gagnerez un temps précieux en prévoyant à l’avance les repas de la semaine. Essayez notre Semainier gourmand.
  • Donnez la part belle aux fruits et légumes moches qui sinon, sont jetés à la poubelle: si vous habitez sur l’île de Montréal, profitez des paniers SecondLife qui vous seront livrés dans un point de chute proche de chez vous
  • Congelez les restes et ressortez-les quand l’envie vous en prend
  • Inscrivez-vous à l’un des ateliers À vos frigos offerts gratuitement à travers le Québec et découvrez des astuces pour cuisiner les produits qu’on a tous dans le fond de notre réfrigérateur.
  • Organisez des « Repas mange-tout » : à l’image du comité Sauve ta bouffe, invitez vos amis, votre famille à dénicher dans leur frigo, leur placard, leur congélateur 2 produits dont ils ne savent plus quoi faire et cuisinez-les tous ensemble !


"Finis ton assiette!" ou les limites de la lutte contre le gaspillage

S'attacher à limiter le gaspillage, oui, en venir à forcer les enfants à finir leur assiette, non! Très jeune, l'enfant sait écouter sa faim: il va s'arrêter de manger lorsqu'il va ressentir l'effet de satiété. En grandissant, alors qu'il découvre la gourmandise, il va avoir tendance à oublier cet instinct. Les études ont depuis longtemps mis en lumière qu'il ne faut pas obliger un enfant à finir son assiette, mais plutôt l'encourager à écouter / reconnaître ses signaux de faim et de satiété. C'est certain que si le "j'ai plus faim" se manifeste face à l'assiette de haricots verts à peine entamée et disparaît à l'arrivée du yogourt, on se questionne. Nos petits trésors sont tellement doués pour nous mener en bateau parfois! On lui propose d'en manger quelques-uns pour goûter, mais pas jusqu'au point de laisser impérativement l'assiette vide (si toutefois il en arrive là par lui-même, on laisse faire!). Et on évite de compenser en doublant la dose de yogourt, sous peine de finalement inciter l'enfant à répéter le même stratagème pour obtenir ce qu'il préfère à chaque repas :-).
Pour limiter le gaspillage au moment du repas, on sert donc de petites portions, quitte à en reproposer par la suite, et on congèle le reste.



Vous êtes à Québec ou à Montréal le samedi 15 octobre ?
Participez à la Disco-Soupe organisée dans le cadre de la Semaine québécoise de réduction des déchets ! En collaboration avec l’ensemble des participants, vous préparerez – et dégusterez ! - une soupe cuisinée à base de légumes "moches" !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...